Mise en scène : Mathilde HEIZMANN

 

Après une licence de Lettres classiques (1986) puis une licence d’études Théâtrales (1998), elle obtient le CAPES en Lettres Modernes en 1999. Entre 1988 et 1991, elle travaille en tant que chargée de relations publiques au Théâtre National de Strasbourg. Parallèlement, elle enchaîne les mises en scène : 1989, Fantasio d’Alfred de Musset, (Artus), 1990, Tête d’Or de Paul Claudel, création de l’Equipée au Festival de poésie du Haut Allier, TJP de Strasbourg, 1993, Partage de Midi de Paul Claudel, création de l’Equipée au Panta Théâtre à Caen et la même année, elle crée Premier printemps à Salsomagiore de Ginette Henry d’après la correspondance d’Italo Svévo avec Claudia Morin au Théâtre Cassiopée à Paris. En 1994, elle met en scène L’étoilée de René Fix avec Claude Alexis et Karinn Helbert au Théâtre de Cordes à Caen puis le Rapport de Villermé dans une adaptation de David Gabizon, spectacle coproduit par la Comédie de Caen et le Théâtre de Caen. Angelo, Tyran de Padoue produit par la Comédie de Caen est créé en 1996, spectacle qui tournera les deux années suivantes.

En 1997, elle crée successivement Phèdre de Racine coproduit par le Théâtrede Lisieux puis Qui a tué Héléna Dark ? et Herculine Barbin adapté et joué par Philippe Bombled, deux spectacles produits par la Comédie de Caen. Phèdre sera joué à Paris et fera une tournée nationale Le centre culturel de Lillebonne coproduit et accueille son Don Juan de Molière en 1998 et l’année suivante, c’est la Scène Nationale de Quimper qui reçoit Britannicus que Mathilde Heizmann adapte pour quatre comédiens. Par ailleurs, elle intervient entre 1991 et 1994 au Conservatoire National de Région de Caen dans le cadre de la classe à horaires aménagés maître/danse, ainsi que dans les classes A3 théâtre au lycée Jean François Millet à Cherbourg.